Page 3

«Se repentir du passé, s’ennuyer du présent, craindre l’avenir : telle est la vie.» Ugo Foscolo

14/03/2012 11:45

Mon amour...

Je t'aime. Tes bras me manquent, ton sourire me manque, ton regard me manque. Tu hantes mes journées et mes nuits, je ne suis rien sans toi. Tu me faisais respirer. Je voudrais glisser ma main dans tes cheveux et te dire que les larmes coulent depuis que tu n'es plus là, que mes yeux te cherchent...
13/03/2012 18:58

Où aller ?

J'ai envie de partir, mais je ne sais pas où aller. Je suis perdue, je ne reconnais rien ni personne. J'aimerais vous retrouver, vivre à nouveau avec vous. Je ne sais pas comment me raccrocher à l’Existence, pouvoir sentir en ce début de printemps les petites clochettes blanche du muguet. Je...
12/03/2012 13:31

Vieillesse

Que de larmes sur ces petites joues ridées, que de solitude pour ces êtres déchirés, que de douleur dans ces corps amochés. Voici venu le temps qui abime le gens, Ils étaient grands et fort, Elles étaient belles et travailleuses, Il leur à prit le soleil qui brillaient dans leurs...
08/03/2012 19:49

Quand le silence est d'or...

Où suis-je ? Devant l'ordinateur, les yeux rivés sur un écran qui n'est rien de plus qu'un écran. Qui suis-je ? Le dos brûlant, les pieds cassés, parce que je ne mange plus, et que je suis défoncée. L'infection est totale, je suis affaiblie, anéantie. Je cherche ailleurs une lueur à laquelle me...
07/03/2012 16:45

Vite, prends conscience ! ... que ça ne va pas durer.

Ils se déchirent les uns les autres, ils s'entretuent à coup de mitraillette ! Les coup de feux brûlent les vies, qui ne peuvent résister plus longtemps qu'un bout de tissu flambant. Tout s’effiloche, mais la violence des hommes se fait rage, se fait désespoir. Dieu à beaucoup de travail ce soir,...
04/03/2012 20:15

La page blanche

Que serait la vie sans traumatismes passés, sans peurs refoulées, sans pleurs ravalés ? Quel serait le sourire qui n'a pas connu le pire ? De quelle couleur seraient les yeux qui admirent le soleil, sans craindre les ombres noires du soir ? A quel rythme battrait le cœur qui n'a pas connu...
02/03/2012 14:57

L'isolement n'a jamais qu'une seule responsabilité.

Je voudrais aider le monde, t'aider toi, toi et toi. Je voudrais serrer dans mes bras ceux qui souffrent et leur dire que je suis là et que je les aimes. Je voudrais donner des réponses, poser les bonnes questions, je voudrais tenir toutes les mains qui tremblent, regarder tous les yeux qui...
01/03/2012 14:25

La vie peut parfois... mordre.

Quand le désespoir empoisonne, il fait dire des choses agressives... presque surprenantes lorsqu'on relit cela le lendemain, tête posée. Cette rage que j'ai en moi me détruit. Elle me brûle à petit feu. Je déteste la vie. Et la détester me rend haineuse. Grâce à cette colère je me sens capable...

© 2012 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode