ABANDON

26/02/2012 21:45

A la tombée du jour,

Bleus obscurs, presque opaques, mangent les anges dorés,

Apeurée, yeux baissés, ma vue lâche, me lâche.

Noyée dans mon passée, je ne peux plus sourire, ni rire ou aimer

Donnée à la mort, et mordue par le sort,

On ne pourra qu'être tourmenté devant le joli cercueil braisé.

Ne pleurez pas... mais soyez là.

 

© 2012 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode