Les tueurs hospitaliers

13/02/2012 19:16

Ils m'ont tuée. Ils m'ont saccagée. Ils ont émietté toute forme de vie. Je suis devenue poussière, et ils ont soufflé sur ces quelques cendre.
Ils sont responsable de mon désir de mort, car je ne peux pas survivre à cela. A ces terribles souvenirs où des humains, dits soignants, ont laissé pourrir ces gens, leurs patients. Peut être même en les empoisonnants, de traitements...
Je n'ai pas de haine, parce que j'ai perdu tout courage, toute motivation de rébellion. Je ne me sens pas capable de dire quoi que ce soit. Je suis juste achevée, juste pourrie, moi aussi.
Rien ne me reste, à part des cauchemars, tellement réels. Ils m'ont tuée.

© 2012 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode