La bougie

12/01/2012 21:52

Sans bruit la bougie tressaillit, la lueur s’étend sur nos visages sombres dans l’ombre, et un filet d’air chaud berce nos pensées. La cire coule lentement avant de se raidir, éphémère mais persistante la flamme grandit. Nos corps tremblants n’osent bouger et nos respirations se font douces, de peur qu’un souffle ne réduise au néant cette petite chaleur dans nos cœurs. Le silence s’est installé et nos yeux perdus dans la lumière incertaine ne savent plus à quoi se raccrocher, alors les regards se lèvent et timidement les gens s’observent. La modeste ronde que nous formons autour de la bougie s’agite, je suis vue par la personne à ma droite, à ma gauche, par celui d’en face ! Est-ce un œil inquisiteur qui m’examine ? Quel reflet cette bougie fait-il de moi ? Je suis mise à nue j’en suis sûre, je fonds à mon tour comme cette bougie, je vais m’éteindre avant elle par tous ces jugements qui fusent dans l’esprit des monstres qui sont avides de m’épier ! Mais peut-être que ces jeux de lumière qui m’éclairent sont à mon avantage et reflète ma beauté... alors avec fierté je peux consentir à sourire et briller comme cette flamme dans l’obscurité ! Mais si on ne me voyait tout simplement pas ? Si ces regards ne faisaient que passer sur mon visage ennuyeux et sans âme ? Alors je ne suis rien pour eux, ma présence ici n’a aucune importance ! Je suis fâchée, outrée de ne pas exister ! Et si... et si mon propre regard effrayait leurs pensées ? Et si mes yeux leur permettaient de se sentir glorifiés ? Et si ils se sentaient vides, insignifiants ? C’est un gouffre remplit de questions sans réponse que cette bougie a fait germer en nous... Une porte claque, la flamme s’éteint, le noir nous a envahi, seul nous reste une légère odeur de fumée pour nos âmes tourmentées.

© 2012 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode